Revista Internacional de Poesía: "Poesía de Rosario" Nº 21
  Catherine Jarrett
 


Catherine Jarrett
est une romancière française, actrice de théâtre, de cinéma et de télévision, et peintre
[1]. Elle est née à Paris.

Après avoir terminé ses études de médecine et une première année de spécialisation en psychiatrie, Catherine Jarrett a joué au théâtre et tourné dans une quarantaine de films pour la télévision et le cinéma, dont Le Soulier de satin de Manoel de Oliveira, Quicker than the Eye de Nicolas Gessner, avec Ben Gazzara, etc.[2]. Elle vient d'interpréter (septembre à novembre 2009) au théâtre Mouffetard le personnage de Done Elvire dans Dom Juan de Molière mis en scène par Cyril Le Grix[3], ainsi que (février 2010) le personnage de Gabriela Mistral dans Gabriela et Pablo écrit par le poète Luis del Rio Donoso[4].

Romancière, Catherine Jarrett a publié Billet d’ombre (éditions Actes Sud), Le Goût du thé indien (éditions Olivier Orban), Temps et espace dans Le Maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov (La Revue littéraire des éditions Léo Scheer[5]), Marie et autres fragments qui a paru en trois séries de fragments aux éditions Léo Scheer, Lermontov, le mot acte (La Revue littéraire des éditions Léo Scheer). D'autres textes sont à paraître.

   

        ANYSSÉGUÉ    IKANKANÉ    ERRABÉ

  

    Il est un cimetière à

    KAYES AU MALI

    pas loin du Sénégal

    bien avant Tombouctou

 

     Mon père y jouait nu avec les enfants noirs

     ANYSSÉGUÉ    IKANKANÉ    ERRABÉ

 

    3 jours elle s'est battue

    on lui donnait à boire

    pas assez c'est certain

    cette femme au regard noir

              noir et doux

              qu'il aimait

    c'est de ma faute

              il pense

    si elle n'est plus là

    il a juré sa perte

    l'a maudite un midi

              t'as qu'à mourir! il dit

    il ne voulait apprendre

    elle l'avait puni

              il voulait..

    courir dans la savane

    avec les enfants noirs

    il était long et brun

    leste et coquin tout plein

              rieur

    elle partait lentement

    lui  il n'en savait rien

    ANYSSÉGUÉ    IKANKANÉ    ERRABÉ

    Qu'est-ce que cela veut dire ?

    il demande ce jour

              j'ai dû savoir   c'est sûr

              vois  j'ai tout oublié

   ANYSSÉGUÉ    IKANKANÉ    ERRABÉ

              à KAYES ils l'auront enterrée

    KAYES AU MALI

    pas loin du Sénégal

    bien avant Tombouctou

   ANYSSÉGUÉ    IKANKANÉ    ERRABÉ

              elle doit y être encore

              ma mère

                                                                 

   

Présence

  

Sensible lourd

il écoutait

et se taisait

l'oiseau chantait

un même chant

_le rossignol_ tu prétendais

il était grave

mais s'approchait

à pas de loup-pas de mésange

de ton côté vibrait le monde

chaud

cuir brûlé

portes-fenêtres

piliers bouquins

une Alice y circule

et y sème une flamme

le fauteuil se bascule..

le rossignol qui chante

_le même_

c'est lui qui fait le lien

ll approchait il souriait

il secouait son blanc plumage

pattes pesantes

il voulait...

franchir la paroi lisse

et rebondir ici

où cliquettent les doigts

sur le clavier d'argent

où ronfle une machine

laver rincer sécher

pénétrer tous ces bruits

nous donner son pollen

effleurer de sa peau

cet espace sanglé

sans vent qui le bouscule

de l'élément humain.

La lumière est défaite

il est entré

il danse

il fait un pas de deux

il sent vanille et pêche

rose

et tout le tintouin..

Oh oui Dieu que l'on s'aime

comme aimable est la vie!

voyez je porte neige

et ne suis pas transi

je vous aime

et ne veux juste qu'une caresse

frôlement de tendresse

briser la vitre

un peu

puis le rossignol chante

faites qu'on soit ensemble !

 

 extrait de "L'arbre qui voulait rentrer dans la maison"

mai 2010

 

 
  Hoy habia 1 visitantes (20 clics a subpáginas) ¡Aqui en esta página!  
 
=> ¿Desea una página web gratis? Pues, haz clic aquí! <=